24 août 2012

Jour 11 - la région d'Hveragerði



Cette journée est dédiée à notre arrivée sur Hveragerði et la visite de ses environs (avec bien sûr un passage à la piscine municipale en fin de journée !). La météo de la journée s'annonce très claire et nous ne verrons aucun  nuage !


Après un lever matinal (mais le soleil est bien sûr déjà levé depuis longtemps...) pour profiter de la vue environnante, notamment celle du volcan et les chevaux d'à côté du camping, nous prenons notre petit déjeuner au phare d'Akranes.








Ça baille le matin !



La ville d'Akranes n'a rien de particulier avec ses 6.600 habitants. La ville a commencé à se développer au XIXe siècle comme village de pêcheurs. Aujourd'hui, elle devrait se développer grâce à l'ouverture du tunnel de Hvalfjörður vers Reykjavik qui facilite les déplacements. Jusqu’en 1998, les voyageurs devaient contourner tout le fjord quand ils voulaient continuer sur la route 1 vers le Nord. Aujourd’hui le tunnel Hvalfjarðargöng d'une longueur de 5,7 km et traversant le fjord, raccourcit le trajet d’à peu près 60 km. De plus, de nouvelles industries se sont implantées dans la ville.






Depuis Akranes, nous prenons la route qui longe le fjord Hvalfjörður.





Le Hvalfjörður (qui signifie le fjord des baleines) est situé dans l'ouest de l’Islande entre Mosfellsbær et Akranes. Le nom s’explique par le fait qu’on trouve un nombre exceptionnel de baleines dans ce fjord. Une des stations de pêche à la baleine les plus importantes du pays se trouvait par conséquent dans ce fjord jusque dans les années 80. Le pays a l’intention de la réouvrir maintenant que l’Islande a recommencé de pêcher ces animaux. Une autre explication du nom Hvalfjörður est donnée par une saga islandaise qui raconte l’histoire d’un prêtre combattant une baleine malfaisante.

Au fond de ce fjord se trouve Glymur, la plus haute cascade d'Islande avec une hauteur de 190 mètres : nous tenterons de nous en approcher mais l'absence de panneau ou de plan pour randonner ralentissent sérieusement nos velléités de promenade. Mais la voici : Glymurfoss

Pendant la Seconde Guerre mondiale, une base militaire des Britanniques et plus tard des Américains fut localisée dans ce fjord d'où partirent des Convois de l'Arctique à destination de l'URSS.




D'un côté du fjord, une usine détonne dans le paysage : l'usine d'aluminium primaire Grundartangi.


Reykjavik vue depuis l'autre côté de la baie.



A 30 kms de Reykjavik, vers l'Est, Hveragerði est réputée pour ses sources chaudes alimentées par le volcan Hengill situé au Nord-Ouest. Ces sources ont permis l'installation de serres qu'elles alimentent en chaleur afin de permettre la culture d'espèces tempérées mais aussi tropicales.



Traversant la ville, nous partons nous promener dans la zone géothermique de Reykjadalur.


 

Nous sommes finalement au Sud du lac de Thingvellir, séparé par un massif de moyenne montagne.


Des petites marmites de boue.






















Des ruisseaux verts et chauds :






















Un petit chemin très tracé :


Et enfin une rivière d'eau chaude !!


où nous trempons...


trempons...


 trempons... :)



Et picniquons :


La balade se poursuit plus haut avec des mares de moue plus ou moins liquides, plus ou moins fumantes :



Nous continuons à remonter le cours d'eau rempli de baigneurs ...


... et finalement faisons un petit tour (en rouge sur la carte) :





Des algues survivent dans ces conditions extrêmes (acides et chaudes) :


Derrière la colline, un lac "bi-phasé" : un liquide gris clair métallique en surface, une eau sombre dessous, le tout fumant allègrement.






D'autres lacs :








Devinez ce qu'il y a dans ce cabanon en triangle !


Le croisement des eaux chaudes sulfureuses et du ruisseau froid :






















Retour à la voiture, installation au camping avec son stock de bouteilles de gaz, nous terminons notre journée par un bon à la piscine d'Hveragerdi. S'y trouvent une piscine de 50m à 30°C environ (!!), un hammam, un hot pot à 37°C, un hot pot à 45-50°C et un grand bac à poisson rempli d'eau froide !

En conclusion, très belle journée sous un soleil superbe dans un cadre exceptionnel.

Ça aurait mérité une balade à cheval pour parfaire le tout :)