Conseils avant de partir

Parce qu'on ne pense pas toujours à tout et parce que des petites choses peuvent changer le séjour, voici ce qu'on conseille à tous ceux qui vont partir en Islande :

  • n'oubliez surtout pas votre maillot de bain !!! Il y a de nombreuses piscine d'eau chaude (entre 25 et 50°C !) en plein air, chauffées par la géothermie - dans quasi toutes les commune de plus de 10 maisons. Certaines ont des vues magnifiques sur des fjords, d'autres plusieurs bains de températures différentes, d'autres sont des sources minérales gazeuses,... A ne surtout pas manquer !Et petit détail : ça vous coûtera autour de 500 couronnes islandaises c'est-à-dire 3,50 euros ! (avec le taux de change de juillet 2012).
    Les bains sont également un lieu de vie important des islandais où ils discutent en barbotant ou jouent avec leurs enfants.
piscine à Hofsos - notre coup de coeur du voyage
  • ne pas oublier un cache-yeux : la nuit est très courte voire inexistante en juillet en Islande. Sauf à pouvoir dormir en plein jour, on est super réveillé à .. 5h du mat. D'avoir les yeux dans le noir aide à dormir un cycle de sommeil voire deux de plus.
  • les boules quies sont également un indispensable pour qui veut dormir en camping, en auberge de jeunesse ou en refuge. On n'est jamais à l'abri de voisins bruyants, ronfleurs ou lève très tôt.
  • prendre une carte d'Islande la plus récente possible !! Des routes sont goudronnées chaque année, elles permettent d'aller un peu plus vite ou plus loin dans une vallée.
  • en avion : il est possible que la compagnie aérienne perde votre bagage comme ce fut le cas pour moi pour ce voyage... Je les soupçonne de ne pas avoir géré la correspondance à Charles de Gaulle... Bref, ce problème arrive parfois et pour éviter de gâcher vos premiers jours sur place (le bagage finissant par arriver), mettez dans votre sac à dos les indispensables : médicaments, vêtement chaud et contre la pluie, duvet (léger, encombrant donc parfais dans un sac à dos pour laisser de la place pour le lourd dans la valise en soute), brosse à dent + dentifrice car celui qu'ils vous filent à l'aéroport a pas bon goût du tout !. Et si vous avez un rdv, une conférence, un entretien, mettez ou emportez avec vous vos vêtements classe - au risque de les froisser, vous les aurez au moins...
  • si vous prenez Icelandair, n'oubliez pas des écouteurs car ils proposent des films à visionner individuellement (écrans incrustés dans le fauteuil de devant) mais ils vendent les écouteurs 6 euros... Ça peut occuper le trajet de 3 heures si vous avez déjà lu vos guides touristiques, les journaux et que vous n'avez pas envie de dormir ! Attention, films en anglais non sous-titrés...
  • au hasard de nos balades, nous avons trouvé à Myvatn un journal gratuit écrit en français ! Créé par quatre islandais francophones, il vous parlera de l'Islande, répondra à quelques unes des questions qu'on se pose sur ce pays et son peuple. Très bien écrit, ils apportent de nombreuses informations complémentaires et récentes sur l'Islande et les islandais. Ce journal s'appelle "le Pourquoi Pas", comme un des plus célèbres navires d'exploration polaire français et qui fera naufrage au large des côtes islandaises le 15 septembre 1936 avec à son bord le commandant Charcot.
  • avant de partir, relisez Voyage au centre de la Terre de Jules Verne ;) Le volcan qui l'inspira pour son histoire se trouve au Nord de Reykjavik et vaut le détour !
  • pour consulter la météo en Islande :  http://en.vedur.is/
    Ça vous permettra de savoir dans quel sens tourner sur la circulaire 1 si vous n'avez pas de contrainte d'hébergement. Côté températures, elles sont douces en juillet sur la côte. Les nuits en tente sont fraîches mais en journée sans vent, il fait 20°C. Dans la voiture, il fait chaud ! Mais s'il y a du vent, une polaire est agréable à porter !
  • le taux de change est paraît-il fluctuant depuis la crise. On n'a pas suivi assez pour vous le confirmer mais de nombreux sites de conversion sur le net vous donneront les taux pratiqués au moment où vous partirez. Mais pour vous donner un ordre d'idée, en juillet 2012, 1000 kr étaient l'équivalent de 6,50 euros. On peut vous dire qu'on brasse des zéros !! Après le change, je me suis retrouvée avec 100.000 couronnes dans les mains !! je suis riche !!! :)
  • dans les campings les plus proches de l'aéroport de Keflavik, vous trouverez des bouteilles de gaz pour la popotte car on ne peut ni en amener ni les ramener dans la soute d'un avion. De nombreuses bouteilles - notamment des Primus - attendaient un nouvel utilisateur au camping de Hverargerdi, à l'Est de Reykjavik.
  • et dans de nombreux campings de façon générale, un bâtiment est souvent construit avec - en plus des douches et toilettes bien sûr - une salle commune avec des tables, chaises, des plaques électriques et un évier. C'est bien agréable de cuisiner au moins à l'abri du vent et assis sur des chaises lorsqu'on est en tente !
  • concernant la location de la voiture, nous avons fait de nombreux sites de locations et réfléchi à notre besoin (et notre budget!). Vu que c'était la première fois que nous venions en Islande, que nous n'avions que 12 jours de voyage sur place et que nous avons opté pour un tour de l'Islande, des amis nous ont dit qu'il y aurait bien assez à voir rien qu'en restant sur la route circulaire et les routes goudronnées ou gravillonnées (pas les routes F donc !).
    Nous avons réservé la voiture avec http://www.route1carrental.is/ . C'était les moins chers pour une Yaris à la période où nous avons voyagé. Ils parlent très bien anglais, répondent très rapidement aux mails et sont sympas au téléphone. Nous avons pu rendre la voiture le soir de notre départ - tard, en la garant sur le parking de l'aéroport. Et au final, aucune mauvaise surprise !
    Par contre, vérifiez bien sur place l'état des pneus de la voiture qu'on vous propose.
  • Au cours de notre périple, nous avons vu d'autres véhicules loués comme ce happycampers.is . Pas donné à la location... mais cela augmente nettement le confort ! tout en évitant les réservations (plus contraignantes : si un site plait  +/- que prévu, si la route est +/- longue que prévu, si la météo est +/- bonne que...).

  • Et dernière info, les islandais parlent tous (vraiment tous) très bien anglais. Emmenez un petit dico d'anglais si vous pensez ne pas assez maîtrisez les bases (commander un repas, payer, demander son chemin). Si vous êtes motivés, bon courage avec l'islandais !


Avec tout ça, vous devriez pouvoir éviter quelques ennuis et profiter au maximum de votre séjour !